pixanriviera@gmail.com

Nourriture mexicaine et gastronomie local

restaurants sur la Riviera Maya

Fini les Fajitas Old El Paso ou la bière Desperados, souvent perçus comme typiques du Mexique. Ces marques n’existent en fait pas du tout ici et vous ne les trouverez pas dans la nourriture mexicaine et la gastronomie local de la Riviera Maya.

C’est surtout la façon dont nous préparons, nous européens (pour la plupart), la nourriture mexicaine à la maison qui n’a rien à voir avec les différents plats que l’on trouve au Mexique.

Venir au Mexique est donc le moment idéal pour découvrir un monde culinaire bien différent du nôtre, un monde où le sucré est peu présent et où le piquant est roi.

Top 10 de la nourriture mexicaine salée à déguster au Mexique

Comme nous l’avons mentionné précédemment, le salé fait majoritairement partie du paysage culinaire Mexicain. La tortilla et tout ses dérivés ont une place de roi dans la cuisine mexicaine et il peut être difficile de s’y retrouver. Nous allons donc vous fournir quelques explications afin de déchiffrer plus facilement le menu. 

1- Le Tacos al Pastor: un classique à toutes les sauces!

tacos de pastor

On a tous déjà entendu parler des « Tacos ». Ils sont souvent associés à ceux de chez O’Tacos, ils n’ont pourtant rien à voir. Cette fameuse petite galette de maïs appelée tortilla est la base du tacos, c’est un peu comme notre pain à nous, en France. 

Le Tacos Al Pastor est un des plus répandus à travers le pays, il s’agit d’une viande de porc marinée avec des épices et du piment qui est cuit sur une broche tournante comme les kebabs. Comme toujours au Mexique, elle est servie avec un peu d’oignon, de la coriandre et une sauce habanero pour relever le tout. Mais ce qui fait la particularité du Tacos Al Pastor, c’est la petite touche d’ananas rajoutée par le « taquero » (le chef qui prépare les tacos).

2- Quesadillas, avec ou sans fromage?

Vous ne pourrez pas passer à côté des très populaires quesadillas. Comme son nom l’indique, la quesadilla a souvent une base de fromage auquel on ajoute différents aliments. Souvent bon marché, vous ne pouvez pas passer à côté lors de votre voyage au Mexique !

Team Pains au chocolat ou chocolatine? Sachez que les débats culinaires existent aussi dans les autres pays. Au Mexique, un débat fait rage pour savoir si une quesadilla sans fromage peut s’appeler une quesadilla. 

3- Ceviche, le plus frais des repas estivaux

Le Ceviche est l’un des plats les plus populaires sur les plages des Caraïbes en raison de la fraîcheur de ses ingrédients.

De petits cubes de poissons et d’oignons finement hachés sont recouverts d’une sauce citronnée et pimentée à l’habanero. On le mange accompagné de chips de tortillas. 

4- Aguachile

L’aguachile est similaire au ceviche mais on remplace le poisson par de la crevette. Il vient du Nord du Mexique mais est maintenant consommé partout où l’on peut pêcher des crevettes.

5- Sope, à ne pas confondre avec la sopa

Son nom peut être trompeur mais non, ce n’est pas de la soupe (sopa). Le sope est un plat très peu connu en France, voire jamais proposé dans les restaurants et pourtant très bon et populaire ici. Il consiste en une tortilla plus épaisse avec des rebords que l’on tartine de purée de haricot rouge, laitue, fromage, oeuf ou viande, avocat et crème. 

6- Chilaquiles, un petit déjeuner atypique

Les chilaquiles est un plat très populaire dans tout le Mexique, qui se consomme surtout au petit déjeuner mais aussi la journée. Il consiste en une base de chips de tortillas coupées, recouvertes d’une sauce piquante verte ou rouge selon le piment utilisé. La recette varie ensuite selon la région et le restaurant. Elle est toujours accompagnée d’une purée de haricot rouge.

7- Enchiladas

Les enchiladas reprennent un peu le même concept que les chilaquiles, mais cette fois avec des tortillas roulées et garnis, recouvertes elles aussi de la fameuse sauce piquante.

8- Le Mole, une sauce à l’ingrédient étonnant !

On estime qu’il existe une cinquantaine de sortes de Moles ! Cette sauce préhispanique était à l’origine offerte aux dieux en offrande. Maintenant on la retrouve dans les supermarchés, produit industriellement. Les ingrédients de la sauce sont surprenants car on y retrouve un mélange de piment, de cacao ou chocolat, de sésame, cacahuète, tomate, et de tortilla frit notamment.

9- Les Tamales

Ce plat de plus de 5000 ans se retrouve dans presque toute l’Amérique latine. On cuit à la vapeur une feuille de maïs avec à l’intérieur une farce sucrée ou salée. C’est un plat qui se déguste toute l’année, mais plus particulièrement lors des fêtes et célébrations comme la fête des morts, les mariages, la naissance d’un nouveau-né etc.. 

10- Pozole 

Le pozole est une sorte de poté ou de soupe de maïs (encore lui !) bouilli avec de la viande. On y ajoute ensuite d’autres aliments comme par exemple de la coriandre, de l’avocat, du choux etc…

Quelle est la nourriture mexicaine sucrée à déguster au Mexique ?

Le Mexique étant le royaume des sauces et du piquant, on trouve au final peu de spécialités sucrées Mexicaines. C’est d’ailleurs très marqué dans la plupart des restaurants, la partie dessert est parfois réduite à 2 ou 3 choix avec un flan industriel ou un riz au lait (j’exagère à peine).

Parmi les spécialités sucrées on retrouve:

  • La Marquesita: une crêpe gaufre au nutella/fromage, typique du Yucatan. Mais ne vous inquiétez pas d’autres saveurs existent pour les moins courageux.

À Playa del Carmen vous ne pourrez pas louper les vendeurs de marquesitas. Si vous voulez tester le fameux combo nutella fromage, parcourez la Quinta ou la place du 28 de julio en face de l’hôtel de ville. 

  • Les Tamales sucrés: réalisés à partir d’une base de maïs et garnis de confiture, ils sont généralement consommés durant la fête des morts.

  • Les buñelos: C’est un goûter typique au Mexique. Il s’agît d’une sorte de tortilla frit servie avec du sucre et du Piloncillo. Gras mais bon. Retrouvez d’ailleurs une recette de bons buñelos à la Mexicaine.

Zoom sur la nourriture maya

Le sikilp’aak

Le sikilp’aak est une entrée typiquement maya qui est largement consommée sur la Riviera Maya et qu’on ne trouve pas ailleurs au Mexique.

Les tomates sont cuites directement sur le feu de charbon, ou comme les Mayas l’appellent, la «candela», jusqu’à ce qu’elles soient parfaitement grillées et noires à l’extérieur. Cela leur donne une saveur fumée exquise. Ensuite, ils sont moulus sur la «molcajete» avec quelques gousses d’ail jusqu’à ce qu’un mélange parfait soit créé. Enfin, des graines de citrouille grillées et moulues sont ajoutées.

 Cochinita Pibil

La Cochinita est marinée dans un mélange de jus d’orange aigre qui, comme le Lima, ne se trouve que dans le sud-est du Mexique; et un mélange d’épices rouges faites avec des graines « axiote ». Ce concentré aromatique est versé sur le porc, enveloppé dans des feuilles de banane et cuit dans un four souterrain appelé « pib », où « Cochinita Pibil » tire son nom.

Le chocolat 

Chez les Mayas, le chocolat est préparé à base de cacao, d’épices, de miel, de farine de maïs et de piment. 

Vous pouvez acheter du chocolat chez Ah cacao, vous pouvez retrouver leur boutique sur Playa. C’est une bonne idée de cadeau à rapporter ! Ils font d’ailleurs également une gamme de soin pour le corps au chocolat.

Le miel 

C’est le Yucatan qui a la plus grosse production de miel du Mexique. Les communautés Mayas d’hier et d’aujourd’hui produisent du miel surtout à des fins médicinales ou lors de cérémonies. Vous pouvez acheter leurs produits directement dans les communautés maya accueillant les touristes. 

Conseil : Si vous voulez goûter la cuisine authentique maya, nous proposons dans certains de nos tour un déjeuner dans une communauté Maya. Pour plus d’information vous pouvez voir notre tour “Coba, Punta Laguna & Expérience Maya”.

Manger des fruits au Mexique

Si c’est la première fois que vous venez dans un pays tropical, c’est l’occasion de faire le plein de fruits frais exotiques. Les mangues sont vendues partout sur la Riviera Maya, mais oserez-vous les tester avec une sauce au piment et du sel à la mexicaine ?

Ne manquez pas également, si vous avez l’occasion, de goûter le mamey (ou le sapotier), la papaye, l’ananas…

Et au niveau des boissons typiques mexicaines ? 

Si vous êtes fan de jus de fruit frais vous retrouverez également un large choix. Au Mexique, on boit également beaucoup d’agua de fruit. C’est comme du jus de fruit mais dilué à l’eau, et non, ce n’est pas une arnaque c’est très frais et très bon (je recommande particulièrement l’agua de pina).

  • le Pozol, (à ne pas confondre avec le pozole vu plus haut), cette boisson originaire du Chiapas est à base de chocolat et de maïs fermenté. On la retrouve facilement sur Playa del Carmen transporté par des vendeurs à vélo.
  • Crema de coco, cette boisson comme son nom l’indique est à base de noix de coco auquel on rajoute pas mal de sucre et des glaçons.
  • Café de olla, ce café est obligatoirement préparé dans une tasse en argile qui donne une saveur particulière au café. On y rajoute du sucre de canne et de la cannelle. C’est très bon !
  • Agua de jamaica, l’agua de Jamaica est tout simplement de l’eau d’hibiscus ou bissap. Au mexique, elle est beaucoup moins sucrée que dans d’autres pays.
  • Agua de horchata, cette boisson rafraichissante à base de riz se retrouve également à Valence en Espagne.

Éviter les Resorts pour manger typique !

La question de la nourriture est aussi un point important pour le choix de votre logement sur la Riviera Maya. En effet, si vous choisissez un resort, vous aurez une formule tout-inclus et pour certains la nourriture est très classique et pas toujours bonne. Quoi de mieux que de loger dans un AirBnb ou dans un petit hôtel en centre ville et avoir la liberté de manger où l’on souhaite et pouvoir déguster des bons plats typiques Mexicains dans un restaurant sur la Riviera Maya. 

Pourboires dans les restaurants sur la Riviera Maya

pourboires au mexique


La règle des pourboires (« propinas » en espagnol) s’applique dans tous les restaurants au Mexique. Il est très mal vu de ne rien laisser du tout, car pour la plupart des serveurs les pourboires représentent une grande partie de leur salaire. Il est courant de laisser entre 10% à 15% pour un bon service. Si le service laisse vraiment à désirer les membres de notre équipe ont avoué ne pas hésiter à donner moins de 10% de pourboires.

Mise en garde : Certains restaurants dans les zones touristiques profitent de la méconnaissance des touristes sur la question des pourboires pour les inclure directement dans le total !

Il n’est donc pas rare de voir son addition gonflée de 15% d’office. Vérifiez donc bien votre addition avant de régler.

Notez cet article!

Commenter

Quelques autres articles du guide