fbpx

Tout savoir sur les requins-baleines au Mexique

requins baleines au Mexique

Les requins-baleines sont les plus gros poissons du monde !

Aller nager avec les requins-baleines au Mexique est une expérience inoubliable à vivre.

Les côtes mexicaines les accueillent quelques mois par an, lorsque le plancton, leur aliment favori, est présent en nombre favorisé par les eaux chaudes estivales.

Si vous êtes sur la Riviera Maya entre Juin et Septembre, alors n’hésitez pas à aller nager avec les requins-baleines en snorkeling, vous ne le regretterez pas ! 

Les requins-baleines au Mexique
Les requins-baleines au Mexique

Où voir les requins-baleines au Mexique ?

Il existe plusieurs régions du Mexique où il est possible de nager avec les requins baleines.

Le Mexique est un vaste pays, bordé par plus de 10,000 kilomètres de côtes avec d’un côté le Pacifique et de l’autre la mer des Caraïbes.

1. Les requins-baleines à Cancun et Holbox

Si vous souhaitez faire du snorkeling avec les requins-baleines, la péninsule du Yucatan, est l’endroit idéal !

Vous pourrez les y croiser de juin à Septembre, au moment où le plancton est présent sur les côtes mexicaines, au large d’Isla Mujeres.

Trouver des requins-baleines dans leur habitat naturel est toujours un coup de chance, mais les eaux près de la péninsule du Yucatán au Mexique, au large des côtes de Cancún et d’Isla Mujeres, abritent l’une des plus fortes concentrations au monde.

Il existe deux points de départ pour cette activité : Holbox et Cancun.

Pour partir à la rencontre des requins-baleines à Cancun ou Holbox, il est nécessaire de réserver une excursion via une agence.

Si vous réservez une sortie au départ de votre hôtel de Playa del Carmen, Tulum ou Cancun, le port de départ sera forcément celui de Cancun pour des raisons de logistique.

Si vous êtes sur l’île d’Holbox alors forcément, une excursion au départ d’Holbox vous conviendra mieux.

Le trajet en bateau en pleine mer s’effectue sur un petit bateau rapide d’une capacité de 10 personnes au maximum, c’est la réglementation.

Vous pouvez donc être sûr que quel que soit l’agence choisie, le groupe sera réduit.

Ce qu’il faut savoir sur les activités de nage avec les Requins-Baleines à Cancun & Holbox

🛥️ Le temps de trajet en bateau n’est jamais fixe et peut passer du simple au double en fonction du lieu de présence des requins-baleines le jour de votre visite, de la facilité pour les trouver et des conditions de navigation.

🌊 Le trajet en bateau pour aller jusqu’au lieu de snorkeling peut-être mouvementé, l’activité est déconseillée aux personnes ayant le mal de mer, et bien entendu, interdite aux femmes enceintes.

🤿 Généralement il est possible de faire 2 à 3 sauts de 10 minutes chacun.

🧑 C’est une activité réglementée par les gardes-parcs, certains jours si les requins-baleines sont peu nombreux et que l’affluence est trop importante, le nombre de saut peut-être réduit à un seul par personne.

🛟 Le port du gilet de sauvetage est obligatoire depuis quelques années, c’est désormais la règle.

🧴 La crème solaire, même biodégradable est interdite, prévoyez des vêtements longs pour vous protéger du soleil.

Le prix des excursions à Cancun & Holbox

Le prix des excursions pour aller nager avec les requins-baleines est assez élevé en raison des distances à parcourir en bateau et des groupes restreints (Un maximum de 10 personnes par groupe est autorisé).

Comptez entre 150€ et 180€ par personne pour réaliser cette activité. Il a été constaté que cette activité est légèrement plus chère au départ d’Holbox que de Cancun.

Notez qu’il s’agit de la même excursion, que vous partiez d’Holbox ou de Cancun.

Quelques minutes avant d’arriver sur place, le guide vous remettra votre masque et votre tuba ainsi que des palmes afin d’être prêt à sauter du bateau quand les requins-baleines apparaîtront.

Vous plongerez deux par deux en compagnie de votre guide à seulement un ou deux mètres de ces requins-baleines.

Selon les conditions de la mer et du nombre d’animaux que vous rencontrerez, vous pourrez plonger deux à trois fois avec eux.

Si vous avez de la chance, vous pourrez également observer des raies manta durant l’activité.

raie requins baleines
Requins baleines Cancun

Lors du trajet retour en bateau vers Cancun, vous ferez un arrêt sur le récif à Isla Mujeres pour une activité de snorkeling où vous observerez poissons et coraux !

Si vous avez pris l’excursion au départ de Holbox, les agences font généralement un arrêt à Cabo Catoche au retour pour une deuxième activité de snorkeling.

2. Les requins-baleines en Basse-Californie

Un autre endroit du Mexique où il est possible d’apprécier les requins-baleines est la Basse-Californie.

Cet état du Nord du Mexique est souvent surnommé “l’aquarium du monde” tant les espèces marines évoluant dans cette zone sont nombreuses. Le requin-baleine ne manque pas à l’appel.

Il est possible d’observer des requins-baleines dans la baie de La Paz entre Novembre et Avril, la saison opposée à celle du Yucatan donc.

Beaucoup d’agences de La Paz et de Los Cabos proposent cette activité de snorkeling avec les requins-baleines.

Ce qu’il faut savoir sur les activités de nage avec les Requins-Baleines en Basse-Californie

  • Généralement la recherche du requin-baleine en bateau dans cette zone est assez rapide et dure entre 15 et 45 minutes.
  • L’activité est contrôlée et un nombre maximum de bateaux est autorisé.
  • Il est préférable de ne pas utiliser de crème solaire pour préserver l’éco-système.

Le prix des excursions en Basse-Californie

Les tours pour observer les requins-baleines en Basse-Californie oscillent entre 140 USD et 180 USD par personne.

Généralement les agences combinent l’activité avec la plage de Balandra ou un autre spot de snorkeling.

L’origine du requin-baleine

Les informations sur l’espèce sont rares. Les requins existent sur Terre depuis environ 420 millions d’années, précédant les dinosaures d’environ 200 millions d’années.

Les requins-baleines, l’un des trois types de requins se nourrissant par filtration, existent depuis au moins 60 millions d’années, selon les archives fossiles.

Les scientifiques estiment qu’ils vivent de 70 à 100 ans.

On sait qu’ils parcourent des milliers de kilomètres et peuvent plonger à des profondeurs de plus de 1200 mètres, où ils survivent à des températures proches de zéro.

Ces dernières années, les requins-baleines ont été aperçus dans les eaux tropicales et tempérées du monde entier : Qatar, Philipinnes, Mexique, Maldives, Indonésie, Thaïlande, Australie, Tanzanie ou encore en Equateur.

Les requins baleines sont-ils dangereux ?

Si les requins peuvent encore avoir mauvaise réputation, le requin baleine est totalement inoffensif et n’a jamais attaqué l’humain.

Les requins-baleines ne mangent que du plancton et ne vont jamais attaquer l’homme pour se nourrir.

Les requins-baleines sont ce que le monde scientifique appelle des “filtreurs”.

Cela signifie qu’ils aiment se régaler de krill et de plancton, qui sont parmi les plus petits organismes peuplant la mer, dont ils peuvent se nourrir en aspirant l’eau.

Ce sont donc des animaux qui ne mordent pas et ne mâchent pas leur nourriture, rassurez-vous!

La migration des requins-baleines

Les requins-baleines nagent lentement, mais ils migrent sur de très longues distances.

Se déplaçant à une vitesse maximale de 5 km/h, un seul requin baleine peut parcourir près de 10 000 km en seulement trois ans.

Les requins-baleines ont tendance à se déplacer selon des schémas saisonniers.

Dans certaines régions, ils apparaissent uniquement certaines périodes de l’année, souvent en relation avec l’abondance de leur nourriture: le plancton.

Les requins-baleines peuvent également effectuer des migrations verticales, en plongeant à des profondeurs différentes de l’océan.

Comme mentionné précèdemment il peuvent descendre à plus de 1200 mètres de profondeur. Les scientifiques pensent que cela est lié à la recherche de nourriture et à l’exploitation des ressources disponibles à différentes profondeurs de l’océan.

Les requins-baleines sont présents dans de nombreuses régions tropicales et tempérées du globe.

Leurs migrations peuvent les amener à traverser les eaux de plusieurs pays et continents, ce qui fait du requin-baleine une espèce migratrice à grande échelle.

🐋 Suivi des requins-baleines

Conservation.org est une organisation luttant contre la surpêche, la déforestation et l’extinction animale.

Ils ont mis en place un système de tracking des requins-baleines en Asie du Sud-Est.

Via une carte il est possible de voir où se trouvent les requins-baleines dans cette zone et observer leur déplacements.

Il a été avéré que certains requins-baleines suivis ont plongé à une profondeur de 1800 mètres et se sont déplacés sur des distances allant jusqu’à 5000 kilomètres.

Taille et ergonomie de ces créatures

Le requin-baleine est énorme et peut atteindre une longueur maximale de 20 mètres.

Cependant, la plupart des spécimens étudiés pesaient environ 15 tonnes et mesuraient en moyenne 12 mètres.

Leur corps est parsemé de légères rayures verticales et horizontales qui forment un motif en damier blanc sur un fond sombre.

Des tâches claires sont présentes sur leurs nageoires et d’autres zones du corps.

Comme les empreintes digitales chez les humains, les requins-baleines ont un modèle unique de tâches qui permet d’identifier chaque spécimen.

Leur tête est large et plate, avec un museau et une immense bouche.

Plusieurs crêtes s’étendent horizontalement le long de chaque côté du corps jusqu’à la queue.

Il possède cinq grandes fentes branchiales de chaque côté de la tête, juste au-dessus des nageoires.

Le tissu spongieux spécial à l’intérieur des branchies du requin forme un filtre utilisé pour s’alimenter.

Le requin a une grande nageoire dorsale avant et des nageoires dorsales et anales arrière plus petites.

Alimentation des requins-baleines

Les requins-baleines sont l’un des trois requins filtreurs connus. Les autres sont le requin à grande bouche, et le requin pèlerin. 

Sa grande bouche contient plus de 300 rangées de petites dents pointues dans chaque mâchoire. Les experts considèrent ces dents comme des structures vestigiales, et elles ne jouent aucun rôle dans l’alimentation. 

Le requin-baleine se nourrit à la surface ou près de la surface de l’océan.

Il nage la bouche ouverte, l’eau de mer pénètre dans sa bouche et filtre à travers ses fentes branchiales.

Le tissu des branchies internes agit comme un tamis, capturant le plancton et d’autres petits organismes tout en permettant à l’eau de passer et de revenir à la mer. 

De temps en temps, le requin baleine fermera sa bouche pour avaler la proie piégée.

Il peut se nourrir parfois en position verticale, avec sa queue pointant vers le bas et sa bouche ouverte vers la surface.

Cela permet alors à l’eau et à la nourriture d’entrer dans sa bouche pendant que le requin remonte et redescend. 

Les proies qu’il capture sont principalement le zooplancton (petits animaux comme des toutes petites crevettes)  et le phytoplancton (comme des algues microscopiques et autres plantes marines).

Le requin-baleine se nourrit également de petits poissons et mollusques, y compris les sardines, les anchois, les maquereaux, les calmars et même les petits thons et albacore.

🦐 Un indicateur important

La répartition des requins-baleines indique la présence de plancton et sert d’indicateur de la santé globale des océans et des écosystèmes. 

Combien de temps vivent les requins-baleines?

Les requins-baleines vivent généralement de 70 à 100 ans. Ils atteignent la maturité sexuelle à l’âge de 30 ans. 

requin baleine excursion

Comment s’occupent ils de leurs petits ? 

Une fois que les requins-baleines ont atteint la maturité sexuelle et sont tombées enceintes, ils donnent naissance à des petits qui mesurent déjà 30 à 40 centimètres de long.

Contrairement aux baleines, les requins-baleines ne restent pas ensemble avec leurs petits après la naissance.

Dès leur naissance, les bébés requins-baleines doivent se débrouiller seuls pour trouver de la nourriture et éviter les prédateurs.

Ils doivent rapidement développer leurs compétences de nage et de recherche de nourriture pour survivre.

Le requin-baleine est-il un animal en danger ?

Les requins-baleines sont actuellement considérés comme une espèce en danger.

Ils sont inscrits sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) en tant qu’espèce vulnérable.

La principale menace qui pèse sur les requins-baleines est la pêche excessive, qu’il s’agisse de captures accidentelles dans les filets de pêche ou de la chasse directe pour leurs ailerons, leur viande et leurs produits dérivés.

La destruction de leur habitat, la pollution des océans et les collisions avec des navires peuvent avoir un impact négatif sur la population des requins-baleines.

Les requins-baleines ont peu de prédateurs naturels, car ils sont très grands et difficiles à attaquer.

Les attaques se produisent quand ils sont encore petits par certains requins agressifs et d’autres grands prédateurs. 

Le plus grand danger pour ces énormes poissons est certainement l’homme.

La cause de ce danger est le commerce de leur viande, en particulier en Asie du Sud-Est.

Ils ne sont d’ailleurs pas protégés en Chine, où les pêches à grande échelle ciblent activement les requins-baleines.

Leurs nageoires sont utilisées pour les soupes, surtout à Hong Kong.

Les requins-baleines sont également chassés pour leur huile de foie, qui est utilisée comme traitement d’étanchéité pour les bateaux en bois.

Les prises accidentelles dans les filets de pêche représentent la deuxième plus grande menace pour les requins-baleines.

Dans ces situations, les requins-baleines ne sont pas directement ciblés, mais ils se retrouvent piégés dans les filets destinés à la capture d’autres espèces de poissons dont ils se nourrissent, tels que le thon et le maquereau, qui sont souvent pêchés à grande échelle dans le cadre d’activités industrielles.

Les collisions avec des navires constituent également une grande menace, comme c’est le cas pour les baleines.

Les requins-baleines se trouvent souvent près de la surface de l’eau et nagent lentement, leurs plus grands regroupements se produisent dans des zones où les activités de navigation sont importantes, comme au Mexique et au Qatar.

De plus, la destruction de leur habitat et la pollution excessive peuvent nuire aux requins-baleines et les tuer.

Un facteur de risque important est le plastique qui flotte, qui peut être filtré accidentellement pendant l’alimentation et donc causer la mort du requin baleine.

requin baleine

Comment protéger les requins-baleines ?

Protéger les requins-baleines est important pour leur survie. Ils sont classés comme espèce en voie de disparition et seulement 12000 spécimens sont encore en vie selon les chiffres les plus optimistes.

Afin de les protéger, faire attention à la protection des océans et des mers est le point le plus important.

Trop de déchets sont rejetés en mer et polluent l’habitat et la nourriture du requin-baleine et de toutes les espèces marines en général. 

Une autre façon de participer à la protection des requins-baleines lors d’une excursion pour aller à leur rencontre est de ne pas mettre de la crème solaire, même biodégradable.

En effet, afin de se nourrir de plancton, le requin-baleine filtre des centaines de litres d’eau.

Si des microparticules de résidus de crème solaire sont présentes dans l’eau, il va alors les absorber et peut potentiellement développer des maladies.

Les autres animaux dans le Yucatán

  • Crocodiles : Les crocodiles peuplent les mangroves du Yucatán.
  • Tortues : Dans la péninsule du Yucatan, on trouve principalement quatre espèces de tortues marines.
  • Singes : Emblématiques de la région, vous les trouverez partout dans la péninsule.
  • Flamants Roses : Observez-les à Rio Lagartos, Holbox et Celestun.
  • Dauphins : Ils sont visibles à Sian Ka’an & Holbox.

📍 Épinglez-moi sur Pinterest !

5/5 - (48 votes)
Partager sur :

Commenter