pixanriviera@gmail.com

Où voir des singes à Playa del Carmen? 

singes-à-playa-del-carmen.

Le Mexique permet de voir de nombreux animaux.  Il n’est pas rare de croiser des animaux sauvages sur la Riviera Maya, que ce soit dans les environs de votre hôtel (en particulier les resorts avec leurs grands espaces souvent verdoyants) ou au cours de vos excursions. 

Il y a deux espèces de singes dans le Yucatán : les singes hurleurs et les singes araignées. L’un des meilleurs moyens pour les voir est de se rendre dans la Réserve Maya de Punta Laguna, près de Coba. 

Les singes araignées 

Les singes araignée sont appelés ainsi, car il dispose de longs bras et jambes, ce qui le fait ressembler à une araignée aux longues pattes !

Comportement

Il se sert d’ailleurs de sa queue comme troisième main et c’est l’une des plus puissantes du royaume animal.

Les singes araignées sont extrêmement agiles. Ils peuvent se déplacer facilement et rapidement sur de longues distances dans la jungle. D’ailleurs, leurs mains ne possèdent pas de pouces pour mieux agripper les branches.

Un singe araignée peut faire des sauts de 10m de distance !

Ils préfèrent dormir dans les arbres pour éviter les prédateurs, le bruit des branches peuvent les alerter en cas de danger.

Ils sont très sociables et vivent en groupe d’approximativement 20 à 40 individus. Ils vivent environ jusqu’à 25 ans et ce sont les mâles qui élèvent les jeunes.

Alimentation

Ils se nourrissent majoritairement de fruits. Son fruit préféré est une figue sauvage nommée “koochlé” ou encore le tamarin. Ils peuvent aussi occasionnellement manger des insectes et des œufs.

Le noix-pain

Le noix-pain est un arbre qui a un rôle important dans l’alimentation de ces singes. Le fruit peut s’apparenter à un abricot même s’il n’est pas aussi sucré. C’est également un fruit que les Mayas peuvent consommer. Le noix-pain est d’ailleurs extrêmement nutritif (avec des valeurs nutritionnelles comparables au soja ou au quinoa).

Les singes hurleurs

Les singes hurleurs ou Batz pour les mayas se trouvent au Mexique, au Bélize et au Guatemala. Au Mexique, il est en danger d’extinction à cause de la perte de son habitat due à la déforestation.

Comportement

Ils vivent essentiellement dans les forêts tropicales en groupe de 10 singes environ. Comme les humains, les singes hurleurs ne vivent que le jour, on dit qu’il a une activité « diurne ».

Le cri du singe hurleur, comme vous pouvez vous en douter par son nom, est particulièrement fort et puissant. Il peut être entendu sur plus de 5 kilomètres dans la jungle ! Cela permet d’intimider les mâles concurrents et d’attirer les femelles.

Sa gorge développée agit comme une caisse de résonance.

Le singe hurleur est le deuxième animal le plus paresseux (après le paresseux lui-même). Cela est dû à son alimentation très peu énergétique qui lui demande un grand temps de digestion. 

Les singes hurleurs ont une vision trichromatique comme les humains. Cela leur permet de choisir les meilleures feuilles et les meilleurs fruits. Ils ont aussi un très bon odorat qui leur permet de sentir de la nourriture de très loin.

Alimentation

Son alimentation se compose principalement de fruits et de kilos de feuilles. Il a d’ailleurs un rôle écologique important, car il disperse les graines naturellement et participe ainsi au reboisement.

Où voir des singes à Playa del Carmen?

1- Punta Laguna, le meilleur endroit pour les observer

Punta Laguna est une très belle réserve entièrement gérée par la famille Maya Canul. Ils entretiennent le lieu tout en respectant la faune et la flore. En Maya elle est appelée “Otoch Ma’ax Yetel Kooh” ce qui signifie “La maison du Singe Araignée et du Puma”. 

Ce merveilleux sanctuaire se situe près de Coba et fait cohabiter les singes araignées et les singes hurleurs. Un chemin a été créé dans la jungle afin de les observer. Il y a également un lagon qui peut être traversé en tyrolienne puis en kayak. 

Singe-araignée à Punta Laguna
Tyrolienne à Punta Laguna

Le doyen de la famille fait même une cérémonie maya. Les femmes vendent des souvenirs artisanaux à l’entrée de la réserve. 

Le meilleur moment pour observer les singes est entre 15h et 17h. Le matin, les singes vont surtout chercher de la nourriture dans la jungle environnante.

Punta Laguna est définitivement l’un des meilleurs endroits au Yucatan pour observer les singes tout en participant à l’économie locale. 

Excursion aux ruines de Coba & Punta Laguna

Transport depuis votre hôtel & Guide Francophone 🇫🇷

2- Dans certains hôtels de la Riviera Maya

Les grands resorts de la Riviera Maya comme l’hôtel Iberostar, Sandos Caracol et Riu Tequila ont un bel environnement végétalisé et boisé. Cela permet d’abriter de nombreuses espèces mexicaines dont vous n’avez sûrement jamais entendu parler comme les agoutis, les coatis, mais aussi des plus connus comme les toucans, iguanes, écureuils et bien sûr les singes.

3- Akumal Monkey sanctuary

Akumal Monkey Sanctuary recueille des animaux sauvés et donnés par un cirque. Les singes araignées y sont stars au côté d’autres primates, différentes espèces d’oiseaux comme l’ara rouge, le perroquet gris africain. Il y a même des zèbres, serpents et autruches. 

La visite comprend une visite guidée pour apprendre l’histoire de chacune de ces espèces, une interaction de 30 minutes avec les primates et la visite d’un cenote. Il faut compter environ 2 heures pour la visite. 

  • Prix : 75$ par adulte, 60$ par enfant de 5 à 11ans.
  • Ouvert tous les jours de 9h à 16h.

4- Calakmul, une énorme réserve naturelle

Le site de Calakmul est l’un des temples les plus impressionnants de la Péninsule. Le temple en lui-même est magnifique et ce qui fait encore plus son charme est sûrement l’immense jungle qui l’entoure. Pour accéder au site il faut faire un peu de route et cela permet de voir de nombreux animaux sur son chemin. Calakmul est un paradis pour les passionnés d’animaux et d’histoire. 

Comment se comporter face à un singe ?

Les singes sont des animaux sauvages, ne les nourrissez pas et rester prudent. Si au Mexique ils ne se montrent pas agressif contrairement à l’Asie du Sud-Est, ne tenter pas de vous approcher. En réalité, il y a peu de chance qu’ils soient près de vous. Les singes hurleurs et araignées restent la grande majorité du temps dans les hauteurs de l’arbre.

5/5 - (3 votes)

Commenter