Covid-19: activités suspendues jusqu'au 15 juin minimum.
Covid-19: activités suspendues jusqu'au 15 juin minimum.

Visiter Izamal en 24 heures: que voir et que faire dans cette ville pittoresque du Yucatán ?

visiter Izamal

S’il y a un endroit que je ne me manque jamais à chaque fois que je voyage dans le Yucatan, c’est bien Izamal. Pourquoi ? Sûrement en raison de ses couchers de soleil, de ses rues et maisons aux façades aussi jaunes que le soleil et qui côtoient d’énormes fondations préhispaniques, en raison de la nourriture typique du Yucatan que l’on peut trouver dans ses restaurants, mais surtout en raison de la tranquillité et de l’hospitalité des “Izamaleños” qui vous font vous sentir comme chez vous.

Visiter Izamal est un must pour tout voyageur souhaitant sortir des sentiers touristiques de la région. Vous n’avez pas besoin de plus d’une journée pour visiter Izamal (bien que je vous assure que vous voudrez rester plus longtemps) ; vous n’avez pas non plus besoin de voiture pour vous déplacer dans la ville car tout est assez proche et c’est un endroit idéal pour se promener. Voici notre guide de voyage: 24 heures dans l’une des plus belles villes de la péninsule du Yucatan. 

Prend un petit déjeuner au marché municipal

izamal marché municipal

Avant de faire connaissance avec Izamal, il faut se ressourcer avec un bon petit déjeuner, et rien de mieux pour cela que se rendre au Marché Municipal. Outre le fait que c’est bon marché, vous trouverez ici de tout, des Panuchos et Salbutes typiques aux délicieux tacos. Dès votre arrivée, les dames qui tiennent les différents petits stands tenteront de vous convaincre de vous asseoir à leur table. Presque tous les stands proposent les plats typiques, mais ne soyez pas pressés et prenez le temps de regarder chacun d’entre eux et de choisir celui qui vous convient le mieux.

Le couvent de “San Antonio de Padoue”

couvent izamal

Avec un estomac satisfait, il est temps de commencer à visiter les lieux les plus emblématiques d’Izamal. Commencez par une visite du couvent de San Antonio de Padoue, qui est situé juste en face du marché, sur un côté de la place principale. C’est le bâtiment le plus beau et le plus emblématique de toute la ville. Il date de 1549 et était dirigée par le tristement célèbre Fray Diego de Landa, qui est accusé d’avoir brûlé plusieurs manuscrits mayas. 

Il y a quelques faits curieux à propos de ce couvent. Son élévation, par exemple, est due au fait qu’il est construit sur une ancienne base maya ; de plus, son atrium est le deuxième plus grand au monde après celui de la place Saint-Pierre à Rome. Jean-Paul II a officié dans ce temple et de nombreux Izamaleños disent que la couleur jaune qui caractérise la ville est un hommage à la visite papale de 1993.

Les ruines Mayas d’Izamal

Après avoir pris des photos dans le couvent, il est temps de faire un peu de sport et se rendre aux zones archéologiques. Il s’agit de trois sites différents que vous pouvez atteindre à pied depuis le centre ville. Le plus impressionnant de ces sites est la pyramide de Kinich Kak Moo, dont la pyramide est la troisième plus grande du Mexique. La pyramide fait 34 mètres de haut grâce à une deuxième structure qui repose sur la même base, et vous pouvez imaginer la vue panoramique d’Izamal que vous aurez depuis cet endroit ! Il faut être très prudent en montant cette pyramide car les escaliers ne sont pas encore bien restaurés. 

Les autres zones archéologiques découvertes à Izamal sont El Itzamatul, El Conejo et Habuc. Bien qu’il ne s’agisse pas de visites éprouvantes, réservez environ trois heures si vous voulez visiter chacune d’entre elles. 

On dit qu’à son époque de splendeur, Izamal avait sept grandes pyramides. En fait, elle a été appelée “la ville des collines” en référence à ces structures. Certains chroniqueurs espagnols ont rapporté que les pyramides étaient si élevées que l’on pouvait observer la mer depuis leur sommet. En outre, Izamal est également appelée “la ville des trois cultures” parce qu’on peut y apprécier les trois époques fondamentales du Yucatan : la préhispanique, la coloniale et la moderne. 

D’ailleurs, l’entrée de toutes les zones archéologiques est gratuite et elles sont ouvertes de 8h à 17h tous les jours de l’année.

Dégustez les spécialités du Yucatan au restaurant Kinich

Kinich Izamal

Après avoir grimpé et descendu les pyramides, le moment que vous attendiez arrive enfin : l’heure du déjeuner. Comme vous avez déjà goûté aux délices du marché, il est temps de venir chez Kinich, un restaurant qui définit son offre comme 100% Yucateca ancestrale, une des expériences culinaires que personne ne doit manquer à Izamal. Ne vous inquiétez pas si la faim vous frappe d’un coup, car le restaurant est à quelques pas de la pyramide de Kinich Kak Moo. 

Pour vous donner une idée de l’expérience que vous aurez dans ce restaurant, cette année, Kinich est apparu comme l’un des 120 meilleurs restaurants du Mexique selon le plus fameux guide gastronomique du Mexique. Même si vous pensez à un menu coûteux, vous vous retrouverez en fait avec des prix abordables et une nourriture délicieuse. Le restaurant est installé comme s’il s’agissait d’une hutte maya au milieu de la jungle. Vous pouvez même voir les cuisiniers faire des tortillas mayas à l’ancienne à la main. Si vous y allez avec quelqu’un et que vous aimez partager, je vous suggère de commander différents plats pour goûter un peu de tout.

Attention, le restaurant est ouvert de 11h à 19h et le week-end, il est généralement très fréquenté. Juste au cas où, appelez pour faire une réservation.

Découvrez Izamal en calèche

Vous pouvez profiter de l’après-midi pour faire une petite visite d’Izamal dans une calèche traditionnelle. Ils se garent généralement sur la place centrale, devant le couvent. C’est une balade très divertissante car le conducteur de la calèche vous racontera les légendes d’Izamal et vous aurez la chance de profiter du coucher de soleil en parcourant les plus belles rues de la ville. Si vous aimez prendre des photos, c’est le moment idéal. Comptez environ 150 Pesos MXN pour deux personnes pour un tour d’une demie-heure.

Dégustez une “Marquesitas” en vous promenant dans le centre-ville 

Lorsque vous retournerez sur la place centrale d’Izamal, de multiples stands de “marquesitas”, le dessert typique du Yucatan auquel peu de gens peuvent résister, vous attendront. Bien que les “marquesitas” soient courantes dans toute la péninsule, à Izamal, j’ai mangé les meilleures et je ne pouvais pas ne pas vous en parler. Pendant que vous mangez votre Marquesita, promenez-vous sur la place principale et profitez de l’éclairage spectaculaire du coucher de soleil qui met en valeur le couvent de San Antonio de Padoue.

Découvrez l’histoire d’Izamal grâce à une projection vidéo

Chaque jeudi, vendredi et samedi, Izamal clôture la journée avec un spectacle de projection vidéo qui se déroule dans différents bâtiments à partir de 20 heures. Le spectacle se compose de cinq projections qui racontent l’histoire de la ville, chacune d’entre elles sur la façade d’une grande maison ou d’un bâtiment historique. Il convient de mentionner que les projections se font de préférence en compagnie d’un guide qui explique les événements présentés dans les différentes étapes. La visite est partiellement gratuite, puisque la dernière projection – qui se déroule à l’intérieur du couvent de San Antonio – coûte 77 pesos par personne. 

L’heure du dîner

Toutes les options pour dîner à Izamal se trouvent sous les arcades de la place principale. Je vous recommande de tester la Pizzeria Dados, qui est toujours très fréquentée le soir. 

Dormir à Izamal

Passer la nuit à Izamal est une excellente option, soit parce que vous voulez vous reposer un peu pendant votre voyage, soit parce que vous n’avez pas pu tout visiter en un seul jour et que vous voulez remettre cela le lendemain. Vous y trouverez de très bonnes options, des hôtels-boutiques aux ranchs économiques. Voici quelques endroits présentant un bon rapport qualité/prix:

  • Posada Ya’ax Ich
  • Hôtel Real Izamal

Mais si vous voulez vous réveiller avec l’une des meilleures vues d’Izamal, rendez-vous à l’hôtel “San Miguel Arcángel”.

Comment se rendre à izamal ?

La ville la plus proche d’Izamal est Mérida, la capitale de l’État du Yucatan. Depuis Mérida, prenez la route 180 en direction de Valladolid. Après environ 50 minutes de route, vous trouverez la sortie vers Izamal assez facilement ! 

Commenter