fbpx

Visiter Ek’ Balam – Le guide 2024

ek-balam

Ek’ Balam est un site archéologique situé dans l’état du Yucatán au Mexique, à quelques 30 minutes de la ville de Valladolid.

Il s’agit d’un des sites archéologiques les plus visités du pays, principalement en raison de sa localisation au cœur d’une région très touristique, mais aussi en raison de son bel état de conservation.

Si vous planifiez de visiter Ek’ Balam, suivez ce mini-guide, vous trouverez toutes les informations nécessaires et mises à jour en 2024.

carte ek-balam

Prix pour visiter Ek’ Balam en 2024

ek-balam
ek balam

Ek’ Balam est situé dans le Yucatan. Les sites archéologiques situés dans cet état sont plus chers que dans l’état voisin du Quintana Roo.

La raison est que pour les sites archéologiques du Yucatan il faut payer deux tickets : un pour l’INAH (l’institut national d’anthropologie) et l’autre pour l’état du Yucatan.

Ces deux tickets sont vendus ensemble au guichet, donc ne vous inquiétez pas.

  • Prix d’entrée total à Ek’ Balam par adulte : 556 Pesos MXN.
  • Prix d’entrée total à Ek’ Balam par enfant de moins de 13 ans : 95 Pesos MXN.

Il n’est en aucun cas nécessaire de réserver ou acheter un ticket coupe-file, le ticket s’achète directement sur place à l’entrée du site archéologique.

🎟️ Tickets sur place

Ek’ Balam n’est pas aussi fréquenté que Chichen Itza et il n’y a jamais de queue pour acheter les billets.

Prix d’une excursion à Ek-Balam

Il existe de nombreuses options d’excursion à Ek-Balam. C’est un site archéologique idéalement placé en périphérie de Valladolid, les agences d’excursions offrent donc une multitude de combinaisons possibles.

  • Ek-Balam, Cenote & Valladolid : Cette excursion dure une journée complète et permet de visiter le site archéologique d’Ek-Balam, un Cenote dans la région de Valladolid (il y en a beaucoup) et de visiter la ville coloniale de Valladolid, connue pour ses rues colorées et son architecture coloniale.
  • Ek-Balam, Chichen Itza & Valladolid : Cette excursion est sympa et permet de combiner les deux sites phares du Yucatan. Elle est idéale pour les mordus d’histoire. En plus de la visite des deux sites, vous profiterez de la ville coloniale de Valladolid.
  • Ek-Balam & Rio Lagartos : Cette journée comprend la visite des ruines de Ek-Balam et une ballade en bateau de 2 heures environ dans la biosphère de Rio Lagartos à la découverte d’une faune à couper le souffle : Flamants roses, crocodiles et de nombreuses espèces d’oiseaux. Certaines ajoutent également la visite du lac rose de Las Coloradas juste à côté.

🎟️ À savoir

Les excursions combinant Chichen Itza et Ek-Balam sont généralement assez onéreuses car elles incluent l’entrée à deux sites archéologiques dont les tarifs sont parmi les plus élevés.

visite d'Ek-Balam

Je vous recommande l’ecursion de Pixan riviera, agence Francophone locale combinant Ek’Balam et Chichen Itza.

Le programme de la journée est le suivant :

  • Visite de Chichen Itza à l’ouverture pour éviter lea foule.
  • Déjeuner gourmet au Meson del Marques, un des meilleurs restaurant de Valladolid.
  • Visite de Ek’ Balam l’après-midi.

👉 Retrouvez plus de détails sur l’excursion à Ek’ Balam & Chichen Itza en privé.

Prix d’un guide à Ek’ Balam

Vous trouverez facilement des guides archéologiques vous proposant leurs services à l’entrée de Ek’ Balam dont certains en Français (arriver tôt).

Les guides archéologiques facturent autour de 800 Pesos MXN, et la visite guidée dure environ une heure.

Il faut savoir que la partie du site archéologique ouverte au public n’est pas extrêmement vaste, la visite est donc plus rapide qu’un site comme Chichen Itza par exemple.

Horaires d’ouverture de Ek-Balam

Le site archéologique de Ek-Balam est ouvert tous les jours de 8h à 17h. Le dernier accès se fait à 16h, heure de fermeture de la billetterie.

Comment se rendre à Ek-Balam ?

Vous aurez deux manières de vous rendre à Ek’ Balam : en voiture et en colectivo.

Aller à Ek-Balam en voiture

Bien entendu l’option de la voiture sera de loin la plus pratique. Ek-Balam se situe à environ 30 minutes de Valladolid et environ 2h15 de Playa Del Carmen.

L’accès depuis Valladolid ou Playa Del Carmen est très simple, les routes du Yucatan sont planes et sûres.

En sortant de Valladolid vous devrez emprunter la route 295 qui passe par la ville de Temozon. Il s’agit d’une route totalement gratuite.

🅿️ Le parking à Ek-Balam coûte 100 Pesos MXN.

🥩 La carne de Temozón

La ville de Temozon est particulièrement célèbre pour sa “carne de Temozón”, qui est une viande fumée, souvent comparée au jambon pour sa méthode de préparation.

Le processus de fumage donne à la viande une saveur distinctive et riche.

La “carne ahumada de Temozón“, ou viande fumée de Temozón, est traditionnellement préparée en utilisant une technique ancienne.

La viande est fumée au bois, ce qui lui donne sa saveur et sa couleur particulières.

Après avoir été fumée, la viande peut être utilisée dans divers plats yucatèques, tels que des soupes, des tacos, des tamales, et d’autres spécialités régionales.

Profitez donc en pour faire un arrêt à ce restaurant.

Aller à Ek-Balam en colectivo

Il est possible de se rendre à Ek-Balam en colectivo. Ceux-ci sont à prendre à cet endroit en plein centre de Valladolid (Angle Calle 44 & Calle 37). Il est écrit sur le mur “Colectivos ZA Ek-Balam”.

  • 🕒 Le premier colectivo part à 7h00 le matin.
  • 💰 Le trajet coûte 70 Pesos MXN par personne. Le colectivo part lorsqu’il est plein, mais si jamais vous souhaitez partir avant et ne pas attendre que d’autres personnes se présentent, vous pouvez payer 280 Pesos MXN pour “privatiser” le colectivo. Ce qui reste un tarif très correct pour près de 30 minutes de trajet.
colectivo ek-balam

L’histoire de Ek’ Balam

Le nom “Ek-Balam” se traduit par “Jaguar noir” en maya yucatèque. Même si ce site est moins renommé que d’autres, comme Chichen Itza ou Tulum, sa richesse historique et architecturale est indéniable.

Période de prospérité

Durant la période préclassique (jusqu’à 250 ap. J.-C.), il y avait déjà des signes d’habitation à Ek’ Balam, mais c’est pendant la période classique (250-900 ap. J.-C.) que la cité a véritablement prospéré.

La plupart des structures que l’on peut observer aujourd’hui datent de cette époque. Vers les années 770-840 ap. J.-C., la ville de Ek’ Balam connaissait son apogée et exerçait une influence majeure sur la région environnante.

Déclin de Ek’ Balam

Cependant, comme beaucoup de cités mayas, Ek’ Balam a connu une période de déclin. Après le 10ème siècle, la ville a commencé à perdre de son importance.

Les raisons exactes de ce déclin restent sujettes à débat parmi les historiens, mais le fait est que la cité, à l’instar de nombreuses autres de la civilisation maya, a été progressivement abandonnée.

Comme pour Chichen Itza, les historiens émettent plusieurs hypothèses parmi lesquelles :

  • Pression démographique : La croissance rapide de la population pourrait avoir entraîné une surexploitation des ressources locales, créeant des pénuries et famines.
  • Guerres et conflits : Certaines inscriptions à Ek-Balam et d’autres éléments archéologiques suggèrent une augmentation des conflits entre cités voisines. Ces guerres pouvaient épuiser les ressources d’une cité et affaiblir sa structure sociale et politique.
  • Facteurs économiques : Les changements dans les routes commerciales ou une dépendance excessive vis-à-vis d’un certain type de ressource pourraient avoir rendu certaines cités vulnérables à des chocs économiques.
  • Changements sociaux et religieux : Certaines théories suggèrent que les cités ont pu connaître une perte de foi envers leur élite dirigeante et leurs croyances religieuses, conduisant à des bouleversements sociaux et probablement à des conflits internes.
L’acropole de Ek-Balam, la plus importante structure.

Rôle de Ek’ Balam

Ek-Balam était une cité majeure de la civilisation maya.

En tant que telle, elle servait de centre politique et administratif pour la région, orchestrant diverses activités gouvernementales.

Ses nombreuses structures, notamment ses temples et pyramides, attestent de son importance en tant que centre religieux où se déroulaient des rites et cérémonies essentiels.

Sur le plan économique, la position stratégique d’Ek’ Balam la plaçait comme un nœud vital d’échanges commerciaux.

Certaines trouvailles témoignent d’une variété d’échanges, non seulement avec d’autres cités mayas, mais possiblement aussi avec des civilisations plus éloignées.

Un aspect distinctif d’Ek-Balam est sa muraille, ce qui est relativement rare pour une cité maya. Cette muraille suggère que la ville avait une fonction défensive marquée, ou qu’elle a dû se défendre contre des menaces à plusieurs reprises.

La découverte de Ek-Balam

Ek’ Balam n’a jamais été “perdu”, il a toujours été connu des peuples locaux bien avant sa “découverte” par les occidentaux.

Cependant, en ce qui concerne les études archéologiques modernes, le site a commencé à attirer l’attention dans la seconde moitié du 20e siècle.

Des recherches et des fouilles archéologiques approfondies à Ek’ Balam n’ont véritablement commencé que dans les années 1980 et 1990, soit bien plus tard que d’autres cités Mayas.

Avant cela, bien que le site ait été reconnu, il n’était pas aussi étudié que d’autres sites plus célèbres, tels que Chichen Itza ou Tikal.

Les structures à Ek-Balam

Les principaux bâtiments d’Ek’ Balam sont répartis sur deux places appelées nord et sud; celles-ci se trouvent à l’intérieur d’une zone fortifiée de 1,25 km2, où il y a également d’autres structures autour de ces places.

De ces murailles partent 5 chemins préhispaniques appelés “sacbés”. En plus des murailles extérieur et intérieur, il en existe une autre, nommé “troisième murailles”, ce qui montre une intention claire de protéger solidement la partie centrale du site, où résidaient logiquement les dirigeants et la noblesse.

L’Acropole

C’est la structure la plus dominante et la plus impressionnante d’Ek’ Balam.

Elle mesure près de 160 mètres de large, 60 mètres de profondeur et 31 mètres de haut.

Cette structure a servi de résidence aux élites, ainsi que de centre cérémoniel.

L’entrée principale de l’Acropole est ornée d’une bouche de monstre, probablement représentant une entrée vers le monde souterrain.

À l’intérieur, les archéologues ont découvert des fresques bien conservées et des sculptures détaillées.

La particularité de l’acropole est qu’il est possible de monter à son sommet pour profiter d’une vue imprenable sur la jungle.

acropole de Ek Balam

C’est un bâtiment de grand volume et également très complexe, car il présente de nombreuses étapes de construction superposées, dans lesquelles se trouvent de nombreux espaces voûtés, répartis sur plusieurs niveaux et reliés par un système complexe d’escaliers et de passage

Dans ce bâtiment ont été réalisées les découvertes les plus importantes à Ek’ Balam jusqu’à présent, en ce qui concerne les caractéristiques architecturales et décoratives, mais surtout en relation avec l’histoire du site et de ses dirigeants.

La structure 18

La Structure 18, bien qu’elle soit en dehors des deux places principales d’Ek’ Balam, fut l’un des bâtiments les plus importants, car c’est là que se termine le sacbé n° 2, ce qui nous indique qu’elle a fonctionné comme l’entrée principale de la zone fortifiée d’Ek-Balam.

La structure 18 est une construction unique sur le site, ce n’est pas un espace avec une composition typique, car elle est constituée de deux couloirs voûtés qui, vus de dessus, ont une forme de croix.

Le jeu de balle

Le jeu de balle d’Ek-Balam, formé par les Structures 8 et 9, est situé entre les deux places.

Des éléments très importants ont été découverts dans ces deux structures, tels qu’une offrande composée de plus de 90 vases et de nombreuses petites boules de pierre brûlée.

🚶 Grimpez en haut des temples !

Depuis la fermeture du sommet de la pyramide de Coba, Ek’ Balam est l’un des derniers sites où il est possible de monter au sommet de certaines structures.

Que faire autour de Ek-Balam ?

Ek-Balam est situé au cœur de la péninsule du Yucatán, et les activités à faire aux alentours sont nombreuses.

Le Cenote Xcanché

Le Cenote Xcanché est généralement appelé “le Cenote d’Ek-Balam” car en effet, il se situe à quelques 500 mètres de la zone archéologique. C’est donc un passage presque obligatoire pour se rafraîchir après une visite du site archéologique d’Ek-Balam. C’est un Cenote de type “à ciel ouvert”, imposant et magnifique.

cenote xcanche
cenote xcanche
  • 🕒 Ouvert tous les jours de 8h à 17h.
  • 💰 L’entrée coûte 170 Pesos MXN.

Les autres Cenotes

Les Cenotes ne manquent pas dans la péninsule du Yucatán : il en existe des milliers ! Certains sont mieux aménagés que d’autres. Il faut savoir que les cénotes sont des propriétés privées. Chaque propriétaire est donc libre d’aménager son cénote comme il le souhaite, de fixer le prix d’entrée qu’il désire et d’imposer les règles qu’il estime nécessaires.

Les cenotes à voir autour de Ek-Balam sont :

  • Le Cenote Zaci (à ciel ouvert).
  • Le Cenote Palomitas (de type grotte).
  • Le Cenote Hubiku (de type grotte).
  • Le Cenote Selva Maya (à ciel ouvert)
  • Le Cenote Xcanahaltun (de type grotte) ❤️ Coup de cœur pour ce dernier.

La ville de Valladolid

Valladolid est une petite ville coloniale typique du Yucatan. Elle est connue pour son architecture coloniale, ses rues colorées, sa place principale animée et sa gastronomie typique du Yucatan.

✍️ Retrouvez notre guide complet sur les meilleures choses à faire à Valladolid.

valladolid

Chichen Itza

Impossible de ne pas évoquer Chichen Itza, site archéologique emblématique de cette région et classé comme l’une des sept merveilles du monde moderne.

Le site se trouve à environ 1h20 de Ek-Balam, de l’autre côté de Valladolid. Visiter les deux sites est tout à fait possible.

Vous pouvez d’ailleurs en profiter pour faire une halte à Valladolid située à mi-chemin.

  • 🕒 Ouvert tous les jours de 8h à 17h.
  • 💰 Le prix de l’entrée est de 643 Pesos MXN.

Que savoir et que prévoir pour la visite de Ek-Balam ?

Ek-Balam est une visite relativement simple et accessible à tous. Cependant il est important de savoir les choses suivantes :

  • 👟 Prévoyez des chaussures type tennis car à Ek-Balam il est possible de monter en haut des temples et les marches peuvent parfois être glissantes.
  • ☀️ Prévoyez de quoi vous protéger du soleil car le site archéologique d’Ek-Balam comporte peu de zones ombragées et le soleil est fort dans cette région.

Ek-Balam ou Chichen Itza ?

Chichen Itza est définitivement un incontournable de la région, avec sa pyramide principale classée parmi les sept merveilles du monde. Son jeu de balle est impressionnant, et la partie ancienne du site archéologique regorge d’histoire.

Ek-Balam à ses petites différences et ses attraits qui font son charme:

  • Il est possible de monter en haut des temples et ainsi avoir une vue imprenable sur la jungle. Chose qui n’est pas le cas à Chichen Itza.
  • Ek-Balam est moins fréquenté, cela lui confère plus de tranquilité et une visite moins bruyante.
  • La sculpture à Ek’ Balam est différente de celle de Chichén Itzá – Contrairement à la plupart des autres sites mayas, les façades détaillées et complexes ainsi que les œuvres d’art d’Ek’ Balam ont été réalisées en stuc, plutôt que sculptées dans la pierre.
  • Ek-Balam est entouré d’une végétation luxuriante. Cela lui confère une sorte d’atmosphère particulière puissante lorsque vous vous promenez sur le site.

Les autres sites archéologiques du Yucatan

  • Chichen Itza : l’incontournable de la région, l’une des sept merveilles du monde.
  • Les ruines de Tulum : Ces ruines, situées face à la mer des Caraïbes, témoignent d’une ancienne cité maya ayant eu le rôle de port. Un cadre idyllique et très photogénique.
  • Coba : Ce site archéologique situé dans la jungle est connue pour abriter la plus haute pyramide de la région (42 mètres).

📍 Épinglez-moi sur Pinterest !

5/5 - (31 votes)
Partager sur :

Commenter

excursions à playa del carmen