fbpx

Ruines de Coba au Mexique : Prix, horaires & conseils en 2024

coba au Mexique

Coba est un site archéologique du Quintana Roo, dans la péninsule du Yucatán. Il est répertorié comme étant l’un des plus beaux temples mayas du Mexique.

Coba est situé à 1h30 de Playa Del Carmen et 45 minutes de Tulum, sur le route de Chichen Itza.

Sa proximité avec les villes touristiques de la Riviera Maya en fait un site assez visité par les touristes.

Une excursion à Coba en combiné avec Tulum est un classique de la région, proposé par de nombreuses agences.

Coba peut également être visité seul par ses propres moyens et peut se combiner avec un multitude d’activités autour des ruines comme les Cenotes, des réserves naturelles, des villages typiques ou d’autres sites archéologiques. Suivez le guide!

Prix de l’entrée aux ruines de Coba

🎟️ L’entrée sur le site archéologique de Coba coûte 195 Pesos MXN pour les étrangers.

🚲 La location de vélo sur le site archéologique de Coba coûte 65 Pesos MXN.

Pour information le site archéologique de Coba est très grand et le visiter à vélo est un vrai plus, surtout que la balade est très agréable à l’ombre des arbres.

Si vous ne souhaitez pas pédaler, des “vélos-taxis” sont également disponibles au tarif de 130 Pesos MXN (prix pour une ou deux personnes).

🚗 Le parking est au tarif de 80 Pesos MXN.

🕒 Coba est ouvert tous les jours de 8h à 17h (dernière entrée à 16h).

Visiter les ruines de Coba
Visiter les ruines de Coba

Comment aller à Coba ?

Coba est un site archéologique proche des villes touristiques de la région, ainsi l’accès à Coba est rapide. Néammoins il est compliqué de se rendre à Coba en bus ou transport public.

Y aller en voiture est impératif, que ce soit en voiture de location ou en taxi.

Aller à Coba avec une agence d’excursion

Il existe de nombreuses agences d’excursions à Playa Del Carmen et Tulum offrant des excursions aux ruines de Coba.

La visite du site archéologique se faisant en 1h30 environ, les excursions incluent généralement d’autres activités autour. On retrouve souvent les combinés suivants :

  • Coba + Tulum + Cenote : Ce tour est un classique de la région. Il permet de visiter deux sites archéologiques majeurs de la péninsule du Yucatan, au style différent, Coba dans la jungle et Tulum au bord de la mer des Caraïbes. 👉 Je vous recommande cette excursion à Tulum & Coba organisée par l’agence locale Pixan Riviera avec un guide en Français.
  • Coba + Punta Laguna + Cenote : Ce combiné permet une journée hors des sentiers battus entre faune, culture et aventure. Punta Laguna est une réserve naturelle permettant d’observer des singes en milieu naturel, de faire de la tyrolienne, du canoë et une cérémonie Maya. Le tout combiné avec un Cenote de la zone de Coba. 👉 Je vous recommande cette excursion à Coba & Punta Laguna.
  • Chichen Itza + Coba + Valladolid : Un combiné avec un peu plus de route, mais permettant de visiter Coba et une merveille du monde (Chichen Itza) en une seule journée. Peu d’agences le proposent, c’est principalement une excursion pouvant être réalisée sur mesure, en privé, par certaines agences.

✅ Pour choisir votre agence, voici les critères que je conseille de prendre en compte pour une excursion à Coba :

  • Demandez bien quelles sont les choses incluses dans le tarif de l’excursion et les suppléments éventuels à prévoir. En effet, il est fréquent de voir des agences facturer des taxes en plus correspondant aux tickets d’entrée des sites archéologiques, ce qui peut faire grimper le prix de 25€.
  • Demandez quelle est la langue parlée par le guide, si le Français est votre langue maternelle et que vous ne parlez pas courramment l’Anglais ou l’Espagnol, alors insistez pour avoir un guide en Français car les explications données sur le site archéologique de Coba sont souvent techniques et précises. Autre point important, un groupe exclusivement Francophone sera plus confortable, dans le cas contraire le guide passera son temps à traduire les explications d’une langue à l’autre.
  • Demandez la taille du groupe. Une excursion en petit groupe permet une expérience plus intimiste et des prises en charge plus rapides aux hôtels le matin de l’excursion.
visiter coba en français

Comment aller à Coba en voiture depuis Tulum ?

Pour aller à Coba depuis Tulum, il vous faudra partir au nord en direction de Valladolid via la route 109. Il s’agit d’une route à double sens complètement asphalté et très facile à conduire.

Vous traverserez deux villages: Macario Gomez et Fransisco Uh May. Ces deux villages sont connus pour leur vente d’artisanat.

Comment aller à Coba en voiture depuis Playa Del Carmen ?

Aller à Coba depuis Playa Del Carmen implique de passer par Tulum. Le temps de trajet est d’environ 1h40.

Rejoignez Tulum par la route fédérale qui longe la côte, puis une fois arrivé à l’entrée de Tulum, tournez à gauche avant d’entrer dans la ville en direction de Valladolid par la route 109.

Une fois arrivé à Coba, vous trouverez un grand parking pour vous garer. Celui-ci coûte 80 Pesos MXN sans limite de durée. Le guichet pour acheter le ticcket d’entrée aux ruines de Coba se trouve également sur le parking.

parking à Coba
Acheter son ticket pour visiter les ruines de Coba.

Que prévoir pour la visite de Coba ?

Voici les choses à prévoir pour votre visite du site archéologique de Coba:

  • Un anti-moustique si vous êtes sensibles car le site de Coba est situé au coeur de la jungle et les moustiques peuvent y être présents, surtout en été.
  • Des chaussures de type tennis/basket pour la visite du site archéologique à vélo ou à pied.
  • De l’eau car il fait chaud et humide dans la région. Si vous visitez le site archéologique à pied cela représente tout de même un peu de marche.
  • De l’argent liquide car il n’est pas possible de payer l’entrée ou le parking par carte bancaire à Coba.

Choses à savoir pour optimiser votre visite de Coba

Coba n’est pas le site archéologique le plus fréquenté de la région, cependant si vous souhaitez éviter au maximum les foules, prévoyez d’arriver tôt sur place, le site archéologique ouvre à 8h00.

Organisez votre itinéraire dans la région de Coba et planifiez d’autres visites autour du site archéologique comme les Cenotes ou la réserve de Punta Laguna.

Où manger à Coba ?

Le village de Coba propose de nombreuses options pour le déjeuner. Parmis lesquelles nous vous conseillons:

  • Le restaurant “El Chile Picante” : Ce restaurant est situé à l’entrée du village et offre des plats typiques du Yucatan. De plus, c’est un restaurant très bon marché.
  • Aldea Maya de Carlos : Pour un déjeuner typique dans une famille Maya, nous vous conseillons de visiter la famille de Carlos située un peu avant le village. Carlos vous préparera un plat typique de la région accompagné de tortillas maison (Poulet pibil si vous réservez à l’avance).
village maya à coba
Les enfants de la famille de Carlos!
poulet façon pibil
Poulet façon “pibil” cuisiné par la famille Maya!

Peut-on escalader la pyramide de Coba ?

Depuis l’année 2020, il n’est plus possible d’escalader la pyramide Maya.

Ce fut, dans un premier temps, une mesure prise en raison de la pandémie de Covid-19, le sommet de la pyramide étant étroit.

La restriction reste à ce jour d’actualité. Il semblerait que ce soit finalement pour des raisons de conservation et de raideur des marches qui permettent d’accéder au sommet (plusieurs accidents ont eu lieu).

Pour l’avoir fait en 2018, la vue en haut de la pyramide de Coba était à couper le souffle.

Vue au sommet de la pyramide de Coba

🚲 Comment louer un vélo à Coba ?

Coba est un vaste site archéologique composé de plusieurs groupes de batîments. Il est possible de le visiter à pied, mais pour économiser du temps et aller rapidement entre chaque point d’intérêt du site, je vous recommande de louer un vélo.

Rien de plus simple, les vélos sont présents tout de suite après l’entrée et son toujours disponibles (il y en a une centaine et de toute taille et même pour les enfants). Le paiement se fait directement au guichet situé juste à côté du parking à vélo.

  • Prix de la location du vélo à Coba : 65 Pesos MXN.

Pour les personnes ne sachant pas ou ne pouvant pas faire de vélo, ainsi que pour les enfants en bas-âge, des vélos-taxis sont également à disposition, toujours disponibles et prêts à partir. Il s’agit d’une sorte de “pousse-pousse” pouvant accueillir jusqu’à deux passagers.

  • Prix d’un service de vélo-taxi à Coba : 150 Pesos MXN (jusqu’à deux personnes).
Les vélos-taxis de Coba

Est-il possible de visiter Coba avec un enfant ou un bébé ?

Oui tout à fait ! La visite de Coba est adaptée à un enfant. La visite de Coba se fait à l’ombre des arbres, le site est “gardé au frais”, ce qui est moins éprouvant pour un jeune enfant. De plus, le fait de pouvoir faire la visite à vélo, rendra le moment ludique pour un enfant.

Visiter Coba avec des enfants
Visiter Coba avec des enfants

Le terrain est plat (à l’exception d’une petite montée dès l’entrée du site), la visite peut donc se faire avec une poussette, bien que, comme mentionné précédemment, le site est vaste. Si vous avez un bébé, je vous recommande plutôt d’utiliser un porte-bébé (sac kangaroo) et de recourir aux services d’un vélo-taxi.

L’histoire de Coba

Le site a été habité dès la période préclassique, vers 100 avant notre ère, mais ce n’est que durant la période classique entre 200 et 600 après J.-C. que la ville de Coba a connu son apogée.

Durant cette époque la ville de Cobá semble avoir exercé un large contrôle territorial, qui l’aurait amenée à dominer tout le nord de l’actuel État de Quintana Roo et même certaines parties de l’est du Yucatán.

Bien qu’il reste encore beaucoup à apprendre sur cette période, il ne fait aucun doute qu’à cette époque, Cobá aurait entretenu des contacts étroits avec les grandes villes du Guatemala et du sud de Campeche et de Quintana Roo.

Par exemple les villes de Tikal, Calakmul ou Dzibanché, pour n’en citer que quelques-unes, ont établi des alliances militaires avec Coba pour maintenir son pouvoir.

Après 600 après J.-C et le renforcement de certaines cités de la zone “Puuc” dans l’actuel état du Yucatan, ainsi que l’apparition de Chichen Itza dans le panorama sociopolitique de la région, Coba a été forcé de réaliser des changements dans sa structure du pouvoir et a revoir ses alliances.

coba visite en francais

Le déclin de Coba

Comme c’est souvent le cas pour les cités mayas, il n’existe pas de consensus sur les raisons de leur déclin.

La première hypothèse concerne un conflit avec la cité voisine de Chichen Itza.

En effet, les informations disponibles à ce jour ont conduit à l’hypothèse selon laquelle, à partir de 900 ou 1000 après J.-C., Cobá aurait entamé un long conflit avec Chichén itzá, dont ce dernier aurait finalement triomphé, ammenant la chute de Coba.

La deuxième hypothèse concerne l’agriculture, les habitants de Coba ont pratiqué une agriculture intensive pendant des siècles, ce qui a conduit à l’épuisement des sols et à la déforestation de la région.

Cela a rendu la production alimentaire plus difficile et a possiblement conduit à des pénuries alimentaires dans la ville.

La découverte de Coba

À l’arrivée des Espagnols, Cobá était totalement inhabitée et ce n’est qu’avec l’arrivée des célèbres voyageurs John Lloyd Stephens et Frederick Catherwood, vers le milieu du 19e siècle, que la ville est à nouveau mise en lumière et que les fouilles archéologiques démarrent.

La vie quotidienne à Coba

Le commerce était un aspect important de la vie quotidienne de Coba, avec des échanges de biens tels que le sel, le cacao et les plumes tropicales avec d’autres cités mayas de la région.

La religion était également très importante pour les habitants de Coba, qui vénéraient plusieurs dieux et déesses.

Les temples et les autels étaient souvent situés au sommet des pyramides, et les cérémonies religieuses étaient fréquentes.

Il existe deux terrains de jeu de balle à Coba, ce qui indique que ce sport était très pratiqué dans la cité.

Pour rappel pour la pratique de ce jeu, les joueurs utilisaient leurs hanches pour frapper une balle en caoutchouc lourd, appelée “ulama”, à travers des anneaux verticaux situés sur les murs du terrain.

Les structures à voir à Coba

Il existe plusieurs structures intéressantes à visiter sur le site archéologique de Coba. Le site archéologique étant vaste, celles-ci sont réparties en 4 groupes distincts :

Les structures du groupe Coba

  • Le jeu de balle : L’un des deux jeux de balle de Cobá de la période classique tardive. Il est composé de deux bâtiments parallèles entre lesquels un couloir forme la cour. Sur les parois inclinées de chaque côté, il y a un anneau à travers lequel les joueurs devaient faire passer la balle, qui était en caoutchouc.
jeu de balle à coba
  • La stèle 11 : La stèle 11 mesure environ 2,7 mètres de hauteur et est sculptée dans du calcaire. Elle représente une scène de sacrifice humain, avec un guerrier capturé agenouillé devant un prêtre qui tient une lame sacrificielle. La stèle est remarquable pour sa qualité artistique et sa grande finesse de détail, en particulier dans la représentation de l’ornementation et des costumes des personnages représentés.
  • La Iglesia : L’édifice connu sous le nom de La Iglesia (l’église) a une base formée de neuf corps aux angles arrondis. Sa construction s’est déroulée en plusieurs étapes qui se sont superposées. Sa construction a commencé au début de la période classique (300-600 apr. J.-C.) et la dernière modification a été faite pendant la période postclassique. Avec ses 24 mètres de haut et son orientation vers la lagune de Cobá, c’est le deuxième bâtiment le plus haut du site.
Stèle 11 de Coba

Les structures du groupe D

  • Le groupe des peintures : Ce groupe est formé par 5 structures et 13 autels. Ici, nous pouvons clairement observer la combinaison de deux périodes, le Classique et le Postclassique. La plus haute structure est le temple “de los frescos”. Sa base, constituée d’angles arrondis, correspond à la période classique tardive, tandis qu’un petit temple de la période postclassique se trouve au sommet. L’intérieur et l’extérieur du temple supérieur étaient autrefois richement décorés d’éléments picturaux, mais aujourd’hui seule la décoration de la frise est partiellement conservée. Les motifs représentés font référence à des rites agricoles liés à la demande de la pluie pour favoriser l’agriculture.
  • Le jeu de balle : Par sa forme (période classique), il est similaire au jeu de balle du groupe Cobá mentionné précèdemment. On distingue des anneaux sur lesquels est gravé le symbole de Vénus, lié à la mort, au sacrifice et à la guerre, et deux marqueurs, l’un central avec la représentation en pierre d’un crâne humain et, à une extrémité, un disque avec un jaguar décapité, assis de profil, la queue haute.
Jeu de balle du groupe D de Coba
  • Xaibé : cela signifie “carrefour”, car les sacbeoob 1, 5, 6 et 8 convergent près de l’édifice. L’édifice, qui appartient à la période classique, a une forme inhabituelle dans l’architecture maya et se compose de cinq corps arrondis avec des murs inclinés qui se terminent par une corniche. Il possède un escalier divisé en deux parties : l’une de dimensions normales, un ajout postérieur qui atteint le début du deuxième corps, et l’autre d’origine, visible depuis le deuxième corps mais qui, en raison de ses proportions, pouvait difficilement remplir cette fonction. Pendant la période postclassique, un fragment de la stèle 31, délimité par deux petits murs, a été placé au pied de l’escalier. Cette structure est parfois appelé par les guides “l’observatoire”… bien que l’on ait tendance à attribuer à tous les bâtiments circulaires un caractère d’observatoire astronomique, dans le cas de ce batîment, il n’y a pas de preuves pour étayer une telle affirmation, et sa fonction n’a pas été clarifiée jusqu’à présent.
xaibe coba
xaibe coba

Les structures du groupe Nochoch Mul

  • La pyramide de Nohoch Mul : c’est la plus grande structure de Coba et la plus haute pyramide du Yucatan. Elle mesure environ 42 mètres de hauteur et offre une vue imprenable sur la jungle environnante. Les couchers de soleil y sont splendides. Malheureusement depuis 2020 il n’est plus possible de monter à son sommet. On ne peut l’observer que depuis son pied.
  • La structure 10 : Elle est située sur la Grande Place du groupe. Elle consiste en une plate-forme basse aux angles arrondis qui supporte une enceinte de deux pièces aux plafonds voûtés. La première pièce possède sept entrées et constitue le seul accès à la seconde pièce. Au centre de l’escalier d’accès se trouve la stèle 20, la mieux conservée du site et la plus tardive (30 novembre 780 ap. J.-C.). Elle représente un souverain richement vêtu, tenant un grand sceptre, debout sur le dos de deux captifs accroupis et attachés par des cordes. Cette stèle est la mieux conservée car elle a été retrouvée face contre terre, ce qui l’a protégée des intempéries.
stèle 10 à Coba

Les structures du groupe Macanxoc

  • Les sacbés : Coba se détachait comme étant un centre politique, commercial et religieux de premier plan. Coba était aussi une cité importante en raison de son réseau de “sacbé”, les fameuses routes Maya qui reliait les différentes cités de la région entre elles dans le but de faciliter les échanges. Il faut se rappeler que toute cette région est recouverte de jungle, et construire des chemins pour relier les cités entre elles n’était pas une tâche aisée. Certains de ces chemins mesuraient jusqu’à 100 kilomètres de long.

  • Les stèles et les autels : Coba possède plusieurs stèles et autels qui sont ornés de sculptures et d’inscriptions mayas. Ces structures offrent un aperçu fascinant de la religion et de la culture mayas.
Macanxoc

Acheter des souvenirs à Coba

Il existe quelques boutiques de souvenirs à la sortie du site archéologique. Vous y trouverez des attrape-rêves, des mugs, des tasses, des figurines, des masques mayas, etc.

souvenirs coba

Cependant, Cobá ne sera pas l’endroit où vous trouverez des merveilles en termes de souvenirs. Je vous recommande vivement de vous arrêter dans les communes de Macario Gomez ou Francisco Uh May, situées à quelques minutes de là, qui sont en fait les grossistes des vendeurs de souvenirs de la région. Vous y trouverez donc beaucoup de souvenirs à bon prix.

Souvenirs près de Coba
Souvenirs près de Coba

Que faire autour de Coba ?

Il existe de nombreuses activités à faire autour de l’ancienne cité Maya de Coba. Vous aurez plusieurs combinaisons possibles pour une journée réussie incluant la visite de Coba:

Punta Laguna : Singes-araignées et singes hurleurs 🐒

Cette réserve naturelle est située à 20 minutes des ruines de Coba. Vous pourrez, lors d’une marche dans la jungle, observer des singes dans leur habitat naturel.

La visite dure une heure environ et se fait accompagné d’un guide local (ils attendent sur place et sont toujours disponibles).

La visite inclut également d’autres activités sur place comme de la tyrolienne, du canoë et une cérémonie Maya.

✍️ Retrouvez mon guide complet sur la réserve de Punta Laguna.

coba & punta laguna
Canoës à Punta Laguna
Singe-araignée à Punta Laguna
Singes à Punta Laguna

Les Cenotes Choo-Ha, Multun-Ha & Tankach-Ha

Cenote Choo-Ha
Cenote Choo-Ha

Ces 3 Cenotes sont situés au même endroit, à moins de 10 minutes des ruines de Coba. L’entrée de chaque Cenote coûte 100 Pesos MXN. Il s’agit de 3 Cenotes souterrain. Ils sont ouverts tous les jours jusqu’à 18h.

❤️ Cenote coup de cœur

Notre coup de coeur est le Cenote Choo-Ha pour ses formations rocheuses et son eau cristalline.

Déjeuner chez une famille Maya

Proche de Coba se situe plusieurs communautés Mayas comme celle de Nuevo Durango et celle de Tres Reyes. Profitez de votre passage à Coba pour aller déjeuner chez une de ces familles.

Déjeuner dans la famille Maya de l’Aldea Maya U Sasil Uuj

Pourquoi Coba était annoncé comme étant fermé au public entre Décembre 2021 et Juillet 2023 ?

❌ En décembre 2021, l’Institut National d’Anthropologie et d’Histoire du Mexique (INAH), qui supervise les sites archéologiques du pays, a annoncé la fermeture indéfinie du site archéologique de Coba au public. Cette information a également été annoncée sur la page Google Maps de Coba et à l’entrée d’autres sites archéologiques de la région gérés par l’INAH, tels que Chichen Itza et Tulum.

✅ Le site archéologique est bien resté ouvert de manière normale durant toute cette période car ce sont les locaux du village qui en ont pris la gestion suite à une querelle avec l’INAH. Comme vengeance à cela, L’INAH a fait de la désinformation et a annoncé sur ses canaux de communication que le site de Coba était fermé au public dans le but que les touristes privilégient la visite des autres sites archéologiques, qui sont eux sous contrôle de l’INAH, comme Chichen Itza, Tulum ou encore Ek-Balam.

🤝 Depuis Juillet 2023 les deux parties ont trouvé un accord, et désormais, l’INAH cohabite avec les locaux, les deux parties sont à charge du site archéologique. Cela implique une augmentation du coût d’entrée car il faut payer deux tickets désormais: l’INAH et la gestion locale. Soit 100 Pesos MXN + 95 Pesos MXN. Les deux tickets s’achètent sur place en même temps.

Pourquoi visiter Coba ?

Coba est un site archéologique plein de charme. Ses structures sont bien conservées comme les jeux de balle, certaines stèles ou encore l’observatoire astronomique.

C’est un site archéologique agréable et ludique à visiter à vélo à l’ombre des arbres.

Coba est au cœur de la jungle, il n’est pas rare d’y croiser de la vie sauvage comme des araignées, des serpents ou encore des singes

Rassurez-vous, les sentiers sont larges et très bien aménagés, vous ne risquez pas de vous faire piquer par une bête, mais pouvoir les observer et être au contact de la nature est quelque chose de fascinant à Coba.

vélo sur les ruines de Coba
Visite de Coba à vélo

Quelques autres sites archéologiques du Yucatán

📍 Épinglez-moi sur Pinterest !

4.9/5 - (52 votes)
Partager sur :
6 Responses
    1. Melissa

      Bonjour, le temps de visite dépend si vous louez des vélos ou non car le site archéologique est assez étendu. Comptez 45 minutes en vélo ou 2 heures à pied.

  1. Sandra

    Bonjour,
    Merci pour les informations (notamment sur l’ouverture ou non du site).
    Petite question ; est ce que des vélos sont équipés de sièges enfants (enfant de 2 ans et demi ).
    Merci
    Sandra

    1. Melissa

      Bonjour. Merci pour votre message. Il me semble qu’il n’existe pas de vélos avec siège enfant. Vous pouvez emprunter un vélo-taxi avec l’enfant.

Commenter