fbpx
pixanriviera@gmail.com
Histoire de Chichen Itza

L’histoire de Chichen Itza

Plongez-vous dans les mystères et les merveilles d’une civilisation ancienne qui a marqué les paysages de la fameuse péninsule du Yucatan, au sud-est du Mexique. Bienvenue à Chichen Itza, un site archéologique extraordinaire qui témoigne de l’éclat et de la grandeur de la civilisation maya.

histoire de chichen itza
histoire de chichen itza

Dans cet article, nous remonterons le temps et vous raconterons les multiples facettes du site archéologique de Chichen Itza. De son émergence à l’influence des différentes civilisations qui ont laissé leur empreinte, nous verrons les événements et faits qui ont forgé l’histoire de ce site archéologique exceptionnel. Chichen Itza est aujourd’hui merveille du monde et classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, et partir en excursion à Chichen Itza le temps d’une journée est immanquable pour tout touriste découvrant la péninsule du Yucatan et les villes côtières comme Playa Del Carmen & Cancun.

Construction de Chichen Itza par le peuple Maya

Les historiens et archéologues affirment que les premières traces de la construction de Chichen Itza remontent à l’an 600 après J.-C. . Cependant il faut noter que la grande majorité des bâtiments que nous pouvons observer aujourd’hui ont été érigés entre le Xe et XIe siècle par le peuple Itzá, une éthnie Maya s’étant installée dans la région autour du Xe siècle.

La construction de Chichen Itza est donc le travail de plusieurs civilisations Mayas successives parmi lesquelles les Itzá, la plus importante dans l’histoire de la cité. Bien que la cité existait depuis quatre siècles, les Itzá ont apporté des changements significatifs à la fois dans l’organisation sociale et politique de Chichen Itza, ainsi que dans l’architecture et les croyances religieuses. C’est eux qui sont à l’origine de la construction de la plupart des structures qui ont fait la grandeur de Chichen Itza.

Les Itzá sous influence Toltèque

Le peuple Itzá a introduit de nombreux nouveaux éléments artistiques et architecturaux d’influence toltèque. Par exemple, le célèbre Temple de Kukulcan (ou Castillo), avec son escalier en serpent et ses références à Quetzalcoatl, est le plus bel exemple de l’influence toltèque dans l’architecture de Chichen Itza. En effet “Quetzalcoatl” est le dieu “serpent à plumes” véneré par le peuple Toltèque.

Au niveau religieux, les Itzá ont introduit de nouvelles pratiques et rituels à Chichen Itza. Ils ont développé des cérémonies complexes et des cultes liés à la divinité de Kukulcan (Quetzalcoatl chez les Toltèques). Kukulcan était considéré comme un dieu important à Chichen Itza. Le culte de Kukulcan était associé à des rituels de sacrifice, d’observation astronomique et au jeu de balle.

Ce mélange entre les Mayas et les Toltèques apporté par le peuple Itzá a fait emergé un style unique aujourd’hui connu sous le nom de style architectural “mixtèque-maya”.

visite de Chichen Itza

La place de l’astronomie à Chichen Itza

Cela n’est pas nouveau, tout le monde est d’accord pour dire que la civilisation Maya donnait une place importante à l’astronomie. Les Mayas avaient une conaissance avancée des mouvements célestes et se servaient de cela pour de nombreuses choses comme l’agriculture, la navigation et la religion.

La cité de Chichen Itza n’y échappe pas, bien au contraire, c’est même la cité la plus représentative de cette avancé fascinante qu’avaient les Mayas sur l’astronomie.

L’un des exemples les plus impressionnants de l’importance de l’astronomie à Chichen Itza est le Temple de Kukulcan, le fameux “serpent à plumes” rappelez-vous. Lors des équinoxes de printemps et d’automne, le temple offre un phénomène visuel à couper le souffle : l’illusion d’un serpent descendant les marches de l’escalier principal de la pyramide. Ce “serpent de lumière” est visible grâce aux jeux d’ombre et de lumière qui se produisent au moment du coucher ou du lever du soleil. Cette réalisation montre à quel point les Mayas maîtrisaient l’astronomie.

Un autre exemple remarquable est l’Observatoire, également connu sous le nom d’El Caracol. Cette structure circulaire possède des ouvertures alignées avec des points spécifiques de l’horizon, permettant aux astronomes mayas d’observer et de suivre avec précision les mouvements des étoiles et des planètes.

Observatoire "El Caracol" à Chichen Itza
observatoire chichen itza

Les connaissances astronomiques de Chichen Itza étaient également liées au système calendaire complexe qu’ils utilisaient. Les Mayas utilisaient plusieurs calendriers pour suivre les mouvements célestes et planifier leurs activités quotidiennes ainsi que les différentes cérémonies qu’ils pouvaient organiser. Le calendrier le plus célèbre est le calendrier de “compte long”, qui calculait les jours à partir d’une date de référence appelée le “Point Zéro”. Ce calendrier était utilisé principalement pour suivre les cycles astronomiques sur le long terme et pour prédire des événements astronomiques importants.

calendrier maya

Les Mayas étaient persuadés que les mouvements des planètes et étoiles étaient liés à des envies et exigences de leurs dieux. Pour cette raison l’astronomie jouait un rôle primordial dans leur civilisation et rythmait la majorité de leurs activités.

La religion à Chichen Itza

La religion jouait un rôle central à Chichen Itza et était liée à tous les aspects de la vie quotidienne du peuple maya qui y résidait.

Kukulcan était la divinité la plus importante de Chichen Itza, Kukulcan est également connu sous le nom de Quetzalcoatl chez les Toltèques. Kukulcan était une divinité associée à la fertilité, à la résurrection et à la réincarnation. Le Temple de Kukulcan, également appelé “El Castillo”, est un symbole de Chichen Itza, où les rituels et les cérémonies en l’honneur de Kukulcan étaient célébrés.

Les rituels religieux à Chichen Itza impliquaient des danses, des offrances ainsi que des sacrifices.

Le Cenote sacré de Chichen Itza

La cité de Chichen Itza abrite un Cenote appelé le Cenote sacré ou “sagrado” en espagnol. Les Cenotes sont des puits d’eau douce formés naturellement par un effondrement de la roche calcaire qui couvre le sol de la péninsule du Yucatan.

La civilisation Maya voyait en les Cenotes, une “porte” vers l’inframonde. Ils y faisaient des offrandes et selon les historiens, des sacrifices d’animaux à d’humains.

Le Cenote sacré de Chichen Itza n’est pas accessible pour s’y baigner contrairement à beaucoup de Cenotes de la région. Il est très grand (60m de diamètre) et profond (13m de profondeur).

cenote sacré chichen itza

De nombreux objets ont été retrouvés dans le Cenote dans l’histoire récente de Chichen Itza comme des bijoux et des pièces archéologiques en jade mais aussi des squelettes d’humains et d’animaux.

La vie quotidienne dans la cité de Chichen Itza

La vie quotidienne à Chichen Itza était riche et complexe, avec une société bien organisée et des activités variées. Voici quelques aspects de la vie quotidienne dans cette cité maya :

  • Agriculture : L’agriculture avait une place omniprésente dans la vie quotidienne du peuple Maya à Chichen Itza. Les Mayas cultivaient le maïs, les haricots, les courges et d’autres variétés. Ils utilisaient des systèmes sophistiqués d’irrigation pour maximiser les rendements et assurer la production pour nourrir la population.
  • Artisanat : Le peuple Maya de Chichen Itza était habile dans l’artisanat. Ceux-ci fabriquaient des poteries, des sculptures en pierre, des bijoux, des tissus colorés et d’autres objets utiles mais aussi décoratifs. L’artisanat avait une place importante dans l’économie locale de la cité et les produits étaient souvent échangés avec d’autres communautés de la région.
  • Commerce : Chichen Itza était un centre économique majeur et un carrefour commercial pour les échanges avec d’autres régions mayas. Les Mayas échangeaient des produits agricoles, des produits artisanaux et d’autres biens. Les échanges commerciaux entre les peuples et les cités étaient facilités par un système de routes nommé “sacbé”.
  • Activités récréatives : Les Mayas de la cité de Chichen Itza exerçaient des activités de type récréatives comme le jeu de balle, des danses et de la musique.
  • Religion et rituels à Chichen Itza : Dans l’histoire de la civilisation Maya, la religion influait tous les aspects de la vie quotidienne. Les Mayas participaient à des rituels, des cérémonies et des offrandes pour honorer leurs dieux et assurer la prospérité de leur communauté.

Le déclin de Chichen Itza

Il n’existe pas de consensus en ce qui concerne le déclin de Chichen Itza. Les historiens ont émis plusieurs hypothèses à ce propos. Parmis lesquelles:

  • Des instabilités politiques avec des luttes internes pour le pouvoir. Cette thèse est la plus probable car des trouvailles archéologiques indiquent des conflits et des déstructions de bâtiments.
  • Un problème d’approvisionnement en eau et des ressources naturelles limités combiné avec une croissance démographique de la cité, auraient pu rendre l’environnement instable et une dégradation rapide de la qualité de vie, menant petit à petit à l’abandon de Chichen Itza.
  • Un déclin économique causé par l’apparition, puis la “concurrence” commercial d’autres cités dans la région aurait pu être la cause de la chute de Chichen Itza, qui était à ses débuts un grand carrefour commercial.
Pyramide de Kukulcan

Découverte de Chichen Itzá 

Au XVI ème siècle, les conquérants espagnols réalisent les premières visites européennes à Chichen Itza, ils rapportent l’existence detaillé de l’existence de cette cité.

En 1840, l’explorateur américain John Lloyd Stephens et l’artiste britannique Frederick Catherwood entreprennent une expédition à travers la région du Yucatan. Ils découvrent et documentent de nombreux sites mayas, dont Chichen Itza. Leurs récits et leurs illustrations détaillées attirent l’attention internationale sur les merveilles architecturales et artistiques de Chichen Itza. Chichen Itza faisait partie à cette époque d’une hacienda du même nom appartenant à Juan Sosa.

En 1894, Thompson, un archéologue américain acquiert cette fameuse hacienda, ce qui lui permet de réaliser des explorations et fouilles comme bon lui semble. C’est grâce à lui que de nombreux objets ont été retrouvés.

Au cours de ses travaux, de nombreux objets trouvés ont été indûment envoyés au Musée Peabody d’archéologie et d’ethnologie affilié à l’Université de Harvard, bien que plus tard, grâce à l’intervention du gouvernement Mexicain, les objets leurs ont été retournés. À la mort de Thompson en 1935, la propriété est passée à ses héritiers, bien que le contrôle et la juridiction, ainsi que l’exploration et l’entretien du vaste site archéologique de Chichen Itza soient assurés, selon la loi, par l’Institut national d’anthropologie et d’histoire, un organisme décentralisé du gouvernement fédéral mexicain.

découverte de Chichen Itza
Chichen Itza lors de sa découverte
Chichen Itza aujourd'hui
Chichen Itza aujourd’hui

Chichen Itza nommé merveille du monde

La zone archéologique de Chichén Itzá a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial par l’UNESCO en 1988. Le 7 juillet 2007, elle a été reconnue comme l’une des “nouvelles merveilles du monde”, par une initiative privée, mais avec la reconnaissance de millions d’électeurs dans le monde entier.

En savoir plus sur Chichen Itzá:

4.7/5 - (155 votes)

Commenter